Sinusite bacterienne aigue (F)

Microbiologie / Culture (ponction sinusale)

  • Généralement non recommandé
  • Seulement en cas d'échec du traitement empirique
  • cultures nasopharyngées peu fiables

Imagerie

  • Non recommandé pour la sinusite bactérienne non compliquée (non spécifique)
  • Si des complications purulentes sont suspectées: scanner injecté (TDM), l'IRM n'est pas recommandée

Gestion initiale (adultes et enfants)

  • En l'absence d'indication initiale urgente à la mise en place d'une antibiothérapie, une surveillance attentive est nécessaire (watchful waiting)

Indication pour le traitement antibiotique à

  • En l'absence d'amélioration:
    • symptômes compatibles avec une sinusite aiguë sans amélioration clinique après ≥10 jours
  • Signes de gravité:
    • fièvre élevée (≥ 39,0 ° C) et écoulement nasal purulent ou douleur faciale pendant au moins 3-4 jours consécutifs
  • Aggravation des symptômes après récupération initiale
    • Fièvre, maux de tête ou augmentation de la sécrétion nasale après une infection virale des voies respiratoires supérieures
    • Durée 5-6 jours après une amélioration initiale ("double-sickening")

Adultes:

  • Amoxicilline 1g/12h ou 1g/8h per os
  • 5-7 jours

Cas particuliers:

  • Cas sévères, patients immunosupprimés, sinusites frontales, ethmoïdiennes, sphénoïdales et échec de traitement après 72 heures d’amoxicilline: Amoxicilline-acide clavulanique 2g/12h per os
  • Allergie à la pénicilline, sans contre indication aux céphalosporines: Cefuroxime per os 250mg/12h
  • Allergie à la pénicilline et contre indication de toutes les béta-lactamines: Doxycycline per os 100mg/12h (CAVE contre-indiqué pendant la grossesse)

Enfants:

  • Amoxicilline per os 25 mg/kg/12h
  • 10 (-14) jours

Cas particuliers:

  • Cas sévères, patients immunosupprimés, sinusites frontales, ethmoïdiennes, sphénoïdales, âge <2ans, utilisation d’antibiotiques dans le mois précédent et échec de traitement après 72 heures d’amoxicilline: Amoxicilline-acide clavulanique 40 mg/kg/12h per os
  • Allergie à la pénicilline, sans contre indication aux céphalosporines: Cefuroxime 15 mg/kg/12h per os
  • Allergie à la pénicilline et contre indication de toutes les béta-lactamines Clarithromycine 7.5mg/kg/12h per os

 

Informations aditionelles

  • Les recommandations de l’IDSA proposent l’amoxicilline/acide clavulanique dans tous les cas ; cependant, le comité d’experts pense que ce n’est pas justifié et propose de suivre les recommandations d’autres pays, comme la France et l’Allemagne, et d’utiliser l’amoxicilline comme traitement de première ligne. L’amoxicilline/acide clavulanique offre une meilleure couverture d’Haemophilus influenza (environs 20-25% des souches sont résistantes aux aminopénicillines en Suisse), de Moraxella catarrhalis (résistant aux aminopénicillines) et de Staphylococcus aureus et devrait être réservé à des situations particulières (voir ci-dessus). Concernant la fréquence d’administration, un dosage de 1g/12h améliore probablement l’adhérence au traitement. En cas de suspicion de pneumocoque résistant à la pénicilline (par ex. patient originaire d’un pays avec une prévalence élevée de pneumocoques résistants, une dose de 1g/8h devrait être prescrite.
  • Ces “situations spéciales” ne sont pas mentionnées dans les recommandations de l’IDSA, mais le comité d’expert a trouvé important de les mentionner. Ces propositions sont basées sur les recommandations françaises pour les IVRS (cf référence). L’amoxicilline/acide clavulanique permet une meilleure couverture des bactéries produisant une beta-lactamase et le haut dosage d’amoxicilline (3.5 g par 24h) permet d’être plus efficace contre les pneumocoques résistants à la pénicilline.
LocalisationSymptômes
Maxillaire
  • Douleur infra orbitaire unilatérale ou bilatérale avec augmentation lorsque la tête est penchée en avant ; parfois pulsatile et maximale en fin d’après midi et la nuit
Frontale
  • Céphalée sus-orbitaire
Ethmoïdale
  • Comblement de l’angle interne de l’oeil, oedème palpébral
  • Céphalée rétro orbitaire

Sphénoïdale

  • Céphalée rétro-orbitaire permanente, irradiant au vertex, pouvant simuler par son siège, son intensité et sa permanence une douleur d’hypertension intracrânienne.
  • Écoulement purulent sur la paroi pharyngée postérieure (siège très postérieur de l’ostium de drainage sinusien) visible à l’abaisse-langue

 

Directive de référence (Base pour la version de la SSI):

  • Recommandations de l’IDSA de 2012, Chow et al, (link)
  • Recommandations françaises de 2011 Recommandations de bonne pratique: Antibiothérapie par voie générale en pratique courante dans les infections respiratoires hautes de l’adulte et de l’enfant. (link)
  • European Centre for Disease Prevention and Control – Antimicrobial resistance surveillance (link)

Documentation de cette directive SSI:

  • Groupe d`experts: Albrich Werner, Berger Christoph, Boillat-Blanco Noemi, Gysin Glaudine, Huttner Benedikt
    • Pour obtenir des informations concernant les experts, des conflit d'intérêt éventuels et l'historique de la création des directives cliquez ici
    • La liste des recommandations adaptées pour la Suisse, à partir des recommandations internationales se trouvent ici
  • Cette directive fut créée par la Société suisse d'infectiologie (SSI) en suivant le concept des directives SSI du 7.5.17.